Blogue Centre Dentaire Caron
Suivez-nous sur Facebook!
Suivez-nous sur Google +!
Suivez-nous sur Twitter!
Regardez notre YouTube!
Menu
450-375-7774

Saviez-vous que?

• Est-ce que je peux aller chez le dentiste même si je suis enceinte? • Pourquoi doit-on souvent extraire les dents de sagesse? • La pose d'implants est-elle douloureuse? • Devrai-je prendre un congé maladie? • Combien coûte l'intervention? • Acceptez-vous les assurances? • Aurai-je l'impression d'avoir mes vraies dents? • Pourrai-je conserver mes autres dents? • Y a-t-il un âge minimum pour recevoir des implants? • Quels sont les risques présentés par les implants dentaires? • Pourquoi les implants sont-ils en titane? • L'intervention requiert-elle une anesthésie générale? • Pourquoi doit-on prendre des radiographies? • Les radiations sont-elles nocives? • Serai-je édenté pendant les soins? • Comment entretenir mes nouvelles dents? • Les boissons comme le café, le thé et le vin peuvent-elles tâcher mes nouvelles dents? • Recommandez-vous les brosses à dents électriques? • Devrai-je arrêter de fumer? • La soie dentaire est-elle indispensable? • Comment contrôler l'hypersensibilité dentinaire? • Qu'appelle-t-on les maladies parondontales? • Quels sont les symptômes des maladies parodontales?  • Les maladies parodontales ont-elles des conséquences sur la santé générale? • Comment se déroule la confection d'une prothèse dentaire? • Y a-t-il des règles d'hygiène particulières? • Est-ce que je peux garder mes prothèses dentaires la nuit? • Quand dois-je penser à changer mes prothèses ? • Est-ce que je pourrai mettre mes prothèses tout de suite après la pose des implants? • Pourrai-je manger normalement après la pose des implants? • Pourquoi dois-je porter un protecteur buccal sur mesure lorsque je pratique des activités sportives? • De récentes études n'ont-elles pas démontré que l'amalgame dégage de la vapeur de mercure et qu'on ne devrait pas l'utiliser? • Le mercure n'est-il pas une substance toxique? • Pourquoi la profession dentaire continue-t-elle de soutenir l'emploi de l'amalgame, au moment où certains mettent en doute son innocuité, même si on n'en a démontré aucun danger? • Devrais-je faire remplacer mes obturations à l'amalgame? • M'est-il possible de demander au dentiste d'employer un autre matériau que l'amalgame, si j'ai besoin de restauration dentaire? • Mon dentiste me recommande une obturation à l'amalgame, mais j'en désire une de couleur naturelle (ou vice versa). Quel choix ai-je? De plus, j'aimerais que mon dentiste utilise un laser au lieu d'un foret pour effectuer l'obturation. Est-ce possible? • Ma fille s'est fait placer des scellants il y a trois ans. Devrions-nous nous inquiéter des effets indésirables que pourraient causer le matériau utilisé? • Comment un biberon peut-il exposer davantage mon enfant au bisphénol A qu'une substance placée dans sa bouche? • Pourquoi les dentistes ne peuvent-ils pas offrir un matériau entièrement sécuritaire? • Qu'est-ce que le fluorure? • Comment le fluorure aide-t-il à prévenir la carie? • D'où provient le fluorure qui aide à prévenir la carie? • Qu'est-ce que la fluorose dentaire? • La fluorose dentaire est-elle un sujet de préoccupation au Canada? • Dois-je utiliser un dentifrice fluoruré pour mon enfant? • Pourquoi dois-je surveiller ou aider mon enfant pour le brossage de ses dents? • Comment savoir si mon enfant est bien protégé avec du fluorure? • Les maladies des gencives sont-elles fréquentes? • Comment les maladies de gencive commencent-elles? • Comment puis-je prévenir les maladies de gencive? • Comment savoir si je me nettoie correctement les dents avec la brosse et la soie dentaire? • Dois-je vraiment aller chez le dentiste tous les six mois? Ai-je besoin de radiographies chaque fois? • Est-il nécessaire que mon dentiste porte des gants et un masque, et comment puis-je savoir s'il utilise des instruments propres? • Quand dois-je amener mon enfant chez le dentiste pour la première fois? • Pourquoi mon dentiste n'accepte-t-il pas simplement d'être payé par ma compagnie d'assurance? / Je ne possède pas d'assurance dentaire et je n'ai pas les moyens d'aller chez le dentiste. Que puis-je faire et pourquoi les soins dentaires coûtent-ils si cher? • Quelle est la différence entre le blanchiment que je peux faire à domicile avec un produit acheté en magasin et le blanchiment que fait mon dentiste?

Est-ce que je peux aller chez le dentiste même si je suis enceinte?

Remonter

Absolument. D'ailleurs, les femmes enceintes ont souvent des saignements et de l'inflammation au niveau des gencives (communément appelée gingivite de grossesse). Un nettoyage devrait vous aider à éviter cette situation ou à y remédier. Naturellement, les radiographies dentaires et tous les traitements n'étant pas urgents seront reportés après votre grossesse.

Pourquoi doit-on souvent extraire les dents de sagesse?

Remonter

Chez de nombreuses personnes, la dimension des mâchoires est trop petite pour permettre aux dents dites de sagesse de prendre leur place normalement. Quand c'est le cas, ces dents demeurent dans l'os des maxillaires, entièrement ou en partie, ce qui peut entraîner des infections, des caries, des kystes, etc. Une radiographie permet de déterminer si une intervention est nécessaire ou non.

La pose d'implants est-elle douloureuse?

Remonter

La pose des implants s'effectue sous anesthésie locale et n'est donc pas douloureuse.  Un antalgique léger suffit généralement à faire disparaître les petites douleurs que vous pourriez ressentir juste après l'intervention. Bien entendu, la région de l'intervention peut rester enflée pendant quelques jours.

Devrai-je prendre un congé maladie?

Remonter

Vous aurez probablement un œdème ou des bleus après l'intervention, mais rien qui vous oblige à cesser vos activités. La plupart des gens retournent au travail dès le lendemain.

Combien coûte l'intervention?

Remonter

Tout dépend évidemment de l'ampleur de l'intervention. Au besoin, demandez à votre dentiste s'il peut vous offrir un plan de financement. N'oubliez pas que la pose d'implants est un investissement dans votre qualité de vie et qu'elle vous évitera bien d'autres dépenses dentaires par la suite.

Acceptez-vous les assurances?

Remonter

Nous acceptons la plupart des assurances dentaires. À l'occasion de votre premier rendez-vous, il est important d'apporter avec vous toute l'information concernant votre plan dentaire afin que nous puissions transmettre les données à votre assureur. Nous vous aiderons à obtenir la couverture maximale prévue dans votre plan. Pour les soins considérés comme esthétiques, donc non couverts, nous vous offrirons des plans de financement.

Aurai-je l'impression d'avoir mes vraies dents?

Remonter

Étant fixés dans l'os, les implants se comportent exactement comme des dents naturelles. Sur le plan du confort, la plupart des personnes ne notent d'ailleurs aucune différence entre implants et dents naturelles. Quant à l'apparence, seul un dentiste pourrait distinguer les uns des autres.

Pourrai-je conserver mes autres dents?

Remonter

Bien sûr! Les implants présentent l'avantage de remplacer vos dents manquantes sans qu'il soit nécessaire de toucher aux dents saines. En effet, contrairement aux bridges et aux appareils partiels, les implants n'ont pas besoin de prendre appui sur les dents voisines.

Y a-t-il un âge minimum pour recevoir des implants?

Remonter

Non, mais si vous avez moins de 18 ans, il faut bien entendu s'assurer que votre croissance est terminée avant d'envisager de recourir à cette solution.

Quels sont les risques présentés par les implants dentaires?

Remonter

Les nombreuses études cliniques consacrées aux implants dentaires démontrent qu'ils ne présentent pas de risques et qu'ils constituent une solution durable.

Pourquoi les implants sont-ils en titane?

Remonter

Le titane est biocompatible, ce qui rend possible le phénomène appelé ostéointégration, autrement dit l'intégration os-métal, documentée par le professeur Branemark en 1979, le précurseur de l'implantologie moderne. Après quelque temps, l'os se reforme autour de l'implant.

L'intervention requiert-elle une anesthésie générale?

Remonter

En général, une anesthésie locale suffit, associée au besoin à un sédatif. Cependant, vous pouvez demander à votre dentiste ce qu'il pense de l'opportunité d'une anesthésie générale dans votre cas. Par exemple, l'anesthésie générale est préférable lorsqu'une greffe osseuse est nécessaire.

Pourquoi doit-on prendre des radiographies?

Remonter

Les radiographies dentaires sont indispensables pour poser un diagnostic précis de l'état de santé de la bouche et pour connaître l'emplacement exact des dents. En dentisterie, elles sont généralement de trois types : interproximale, pour diagnostiquer les caries; périapicale, pour examiner la racine, les os, les kystes et les abcès; et panoramique, pour voir l'ensemble de la cavité buccale.

Les radiations sont-elles nocives?

Remonter

Les radiations existent à l'état naturel, dans les rayons du soleil par exemple. Le corps humain lui-même en produit! La dose de radiations émise pour prendre deux radiographies dentaires est d'environ 20 mrem, l'équivalent d'une journée passée au soleil. La norme maximale établie pour une année est de 500 mrem pour le public général et de 5 000 mrem pour les personnes qui travaillent à proximité de sources de radiation, comme le dentiste lui-même.

Serai-je édenté pendant les soins?

Remonter

Non, vous pourrez avoir des couronnes ou des prothèses provisoires. Bien entendu, si une greffe osseuse est nécessaire, il est préférable d'attendre un peu avant d'exercer une pression sur la région greffée.

Comment entretenir mes nouvelles dents?

Remonter

Exactement comme vos dents naturelles, avec une bonne hygiène buccale.

Les boissons comme le café, le thé et le vin peuvent-elles tâcher mes nouvelles dents?

Remonter

Oui, comme vos dents naturelles, mais un dentifrice adapté permet de remédier à cette situation.

Recommandez-vous les brosses à dents électriques?

Remonter

Oui. On note que les patients utilisant une brosse à dents électrique ont généralement des gencives plus saines et présentant moins d'accumulation de plaque que les autres. À durée égale, leur action semble plus efficace qu'un brossage manuel.

Devrai-je arrêter de fumer?

Remonter

Il est vivement conseillé d'arrêter de fumer. En effet, cela nuit à la cicatrisation et à la qualité du résultat à long terme.

La soie dentaire est-elle indispensable?

Remonter

La soie dentaire est aussi indispensable à votre santé bucco-dentaire que la brosse à dents. Elle a en fait une action complémentaire, car elle nettoie des régions que les fibres de la brosse à dents ne peuvent atteindre. En réduisant le nombre de bactéries présentes sur les gencives et entre les dents, son utilisation peut prévenir à la fois la mauvaise haleine, la carie et les maladies des gencives.

Comment contrôler l'hypersensibilité dentinaire?

Remonter

L'hypersensibilité dentinaire se produit généralement à la suite de la récession des gencives, exposant la racine et les canalicules. Les causes habituelles : une hygiène buccale insatisfaisante, l'utilisation d'une brosse à soies trop dures, un brossage trop vigoureux des dents, un dentifrice trop abrasif, le bruxisme, la consommation d'aliments et de boissons acides. Le contact avec des aliments chauds, froids, sucrés ou acides suscite le mouvement du fluide dentinaire entre le nerf et la surface de la dent, mouvement à l'origine de la douleur.

Le brossage avec une brosse à dents ultrasouple et un dentifrice fluoré réduit l'hypersensibilité et favorise le processus de reminéralisation. Par la suite, l'usage quotidien d'un dentifrice pour dents sensibles est recommandé. Il est également conseillé d'éviter le brossage des dents tout de suite après l'ingestion d'aliments acides. Du reste, il faut réduire le plus possible votre consommation d'aliments et de boissons acides. Lorsque vous prenez une boisson acide, utilisez une paille chaque fois que vous le pouvez.

Qu'appelle-t-on les maladies parondontales?

Remonter

Les maladies parodontales sont des infections bactériennes chroniques affectant les tissus de soutien mous (gencive, ligament) et durs (cément, os alvéolaire) des dents. Surtout attribuables à l'accumulation de la plaque dentaire, les maladies parondontales peuvent, en l'absence de traitement, entraîner la perte des dents. La gingivite est la forme la plus bénigne de cette pathologie dans la mesure où seules les gencives sont atteintes (rougeurs, gonflement, saignement). La parodontite, elle, est une forme évolutive de la maladie caractérisée par une inflammation et une destruction progressive du système d'attache de la dent. Heureusement, gingivite et parodontite peuvent être traitées.

Quels sont les symptômes des maladies parodontales? 

Remonter

Enflure, rougeur, saignement persistants des gencives, mauvaise haleine, sensibilité et parfois mobilité des dents en sont des symptômes. La plupart de ces symptômes étant indolores, bien des gens ne savent pas qu'ils ont une maladie des gencives, d'où l'intérêt des visites régulières chez l'hygiéniste. L'adoption rapide d'une bonne hygiène buccale peut y remédier. Si la gingivite se transforme en une parodontite, il faut l'intervention d'un professionnel, lequel entreprendra un surfaçage radiculaire et un détartrage pour enlever la plaque et le tartre accumulés sous la ligne gingivale, voire une chirurgie si la gencive et le tissu osseux sont endommagés.

Les maladies parodontales ont-elles des conséquences sur la santé générale?

Remonter

Oui, sous leur forme modérée à sévère, elles multiplient les risques d'accidents vasculaires cérébraux et de maladies coronariennes par deux, de diabète par un facteur de deux à quatre, de maladies respiratoires chroniques par un facteur de deux à cinq, et de complications en cas de grossesse (accouchements prématurés, enfants de faible poids...) par un facteur de quatre à sept.

Comment se déroule la confection d'une prothèse dentaire?

Remonter

Cela se fait généralement en cinq visites. En premier lieu, le denturologiste procède à l'examen de la bouche du patient, puis prend les empreintes de sa bouche et note dans son dossier toute l'information nécessaire à l'élaboration d'un plan de traitement.

Dans un deuxième temps, il fait une autre prise d'empreintes à l'aide du porte-empreintes préalablement fabriqué, afin de s'assurer que celui-ci est parfaitement ajusté.

Ensuite, à l'aide d'une maquette et d'un peu de cire, le denturologiste enregistre les positions relatives du maxillaire supérieur et de la mandibule, et conseille le patient sur le choix des dents (forme, dimension, ton de couleur).

À la quatrième visite, le denturologiste vérifie l'aspect esthétique et la fonctionnalité des prothèses. C'est aussi l'occasion pour le patient de faire ses commentaires.

Enfin, la mise en bouche des prothèses dentaires est l'occasion de faire des ajustements mineurs sur l'articulateur afin d'optimiser le confort du patient. Une visite de suivi est parfois nécessaire.

Y a-t-il des règles d'hygiène particulières?

Remonter

On recommande de se rincer souvent la bouche afin de diminuer le nombre de bactéries présentes et de préserver la fraîcheur de l'haleine. Après chaque repas, il faut bien nettoyer vos prothèses avec une brosse à prothèse pourvue de soies très souples et un dentifrice spécifique. Trois précautions importantes : pas de brossage trop vigoureux, pas de pâte abrasive, pas de brosse à poils durs, sous peine de constater une perte du lustre, une usure prématurée ou un amincissement de l'acrylique, avec pour effet d'affecter l'adaptation de votre prothèse à votre bouche. De plus, une surface acrylique éraflée résistera moins bien aux taches.

  On conseille également de se brosser délicatement la langue, les gencives et le palais à l'aide d'une brosse à dents douce humidifiée pendant une minute chaque jour. Outre l'élimination des bactéries, ce massage a l'avantage d'activer la circulation sanguine et de maintenir le tonus gingival.

  Pour éviter de faire subir des chocs à votre prothèse, pensez à toujours effectuer le brossage de votre prothèse au-dessus d'un évier rempli d'eau, ou au fond duquel vous aurez déposé une débarbouillette.

Attention : l'utilisation de l'eau de Javel peut affaiblir la résistance de vos prothèses et les décolorer. De toute façon, la couleur des dents artificielles étant intégrée, l'eau de Javel ne peut agir comme agent de blanchiment.

Est-ce que je peux garder mes prothèses dentaires la nuit?

Remonter

Il est préférable de retirer vos prothèses dentaires la nuit afin de permettre à vos gencives de se détendre et de s'oxygéner. Entreposez-les dans un contenant fermé rempli d'eau tiède ou d'une solution de trempage appropriée. Une exposition prolongée de vos prothèses à l'air libre risque de les décolorer et de les fragiliser en asséchant l'acrylique. Si vous les gardez la nuit, retirez-les au moins pendant une partie de la journée.

Quand dois-je penser à changer mes prothèses ?

Remonter

Le port d'une prothèse dentaire peut entraîner des changements morphologiques imperceptibles qui justifient son remplacement tous les cinq ans, sans parler de l'usure de la prothèse elle-même. Le mieux, c'est de faire un examen de contrôle annuel. Votre denturologiste sera en mesure de vous conseiller adéquatement à cet égard.

Est-ce que je pourrai mettre mes prothèses tout de suite après la pose des implants?

Remonter

Oui. Avant l'intervention, votre denturologiste modifiera votre prothèse actuelle et y insérera une base molle pour vous permettre de la conserver dans les semaines qui suivent la pose des implants, en attendant que votre nouvelle prothèse soit prête.

Pourrai-je manger normalement après la pose des implants?

Remonter

Au début, vous devrez surveiller ce que vous mangez pour ne pas imposer une pression trop forte à vos implants. Les deux premières semaines, vous devrez vous restreindre à une alimentation molle (compotes, plats mijotés coupés en petits morceaux, potages, yogourts, etc.).

À partir de la troisième semaine, vous pourrez commencer à manger des petits morceaux d'aliments pouvant s'écraser contre le palais (céréales, œufs, pâtes, poissons, soupes, etc.). Le deuxième mois, vous pourrez avoir une alimentation plus consistante (légumes bien cuits, plats préparés coupés en morceaux, viandes tendres, etc.). À partir du troisième mois, vous pourrez retrouver une alimentation normale, c'est-à-dire que vous pourrez refaire tout ce que vous vous interdisiez avant la pose de vos implants, comme croquer dans une pomme!

Pourquoi dois-je porter un protecteur buccal sur mesure lorsque je pratique des activités sportives?

Remonter

Les blessures à la bouche pendant la pratique d'un sport sont beaucoup plus fréquentes qu'on ne le croit. Ce sont même les plus répandus de tous les accidents orofaciaux. En plus de protéger les dents et les lèvres, le protecteur buccal réduit l'impact des forces pouvant causer des dommages encore plus graves (commotions cérébrales, blessures au cou, coupures à la langue ou fractures mandibulaires). Il est préférable d'utiliser un protecteur fabriqué sur mesure. Beaucoup plus efficace, surtout en cas de choc violent, il présente aussi l'avantage de ne pas altérer la performance, contrairement à un protecteur préfabriqué (pouvant réduire jusqu'à 25 % l'arrivée de l'air dans les poumons).

De récentes études n'ont-elles pas démontré que l'amalgame dégage de la vapeur de mercure et qu'on ne devrait pas l'utiliser?

Remonter

Les études scientifiques n'ont pas confirmé que l'amalgame dentaire causait des problèmes particuliers à la population en général. On sait, cependant, depuis un certain temps, que les obturations à l'amalgame dégagent d'infimes quantités de vapeur de mercure, surtout pendant la mastication, et que ce mercure peut être absorbé, atteindre certains organes et traverser le placenta. Il en va ainsi du mercure venant de sources naturelles, tels les aliments.

Source: ASSOCIATION DENTAIRE CANADIENNE

Le mercure n'est-il pas une substance toxique?

Remonter

Élément simple, le mercure est un métal toxique que nous trouvons dans l'air, l'eau, le sol et les aliments, et auquel nous sommes tous exposés. Dans l'amalgame dentaire, il est lié à d'autres métaux, notamment l'argent, le cuivre et l'étain. D'infimes quantités de vapeurs de mercure s'échappent de l'amalgame pendant la mastication. Leur toxicité dépend de la quantité de mercure que nous absorbons. Le mercure, provenant de toutes les sources, s'accumule dans les organes et les tissus de l'organisme, surtout les reins, mais aussi au cerveau, dans les poumons, le foie et le tractus gastro-intestinal.

Source: ASSOCIATION DENTAIRE CANADIENNE

Pourquoi la profession dentaire continue-t-elle de soutenir l'emploi de l'amalgame, au moment où certains mettent en doute son innocuité, même si on n'en a démontré aucun danger?

Remonter

Il y a toujours un élément de risque quand on introduit une substance étrangère dans l'organisme à des fins thérapeutiques. Les professionnels de la santé doivent constamment peser le risque connu d'une intervention particulière en regard des effets bienfaisants qu'ils lui connaissent.

Pour ce qui est de l'amalgame dentaire, les données scientifiques indiquent qu'il n'y a pas de risque grave à l'utiliser; sinon, on l'aurait observé nettement depuis 150 ans qu'on utilise ce matériau. Par ailleurs, les équipes dentaires, qui sont considérablement exposées à la substance, en auraient certes subi des effets démontrables cliniquement. Le risque associé à l'utilisation de l'amalgame semble limité et on sait que les bienfaits qu'en retirent les patients sont importants.

L'amalgame dentaire est tellement plus solide et durable que les autres matériaux de restauration, sans compter que le coût des restaurations à l'amalgame est plus raisonnable. Les derniers progrès, telle la mise au point de nouvelles techniques de restauration à l'amalgame par mordançage, ont rendu l'amalgame encore plus avantageux comme matériau de restauration.

Les incrustations d'alliages à base d'or offriraient une option raisonnable, si le matériau et les procédés qu'il requiert n'étaient pas si dispendieux. Il se peut également que l'examen aussi approfondi des autres matériaux en dévoile d'autres avantages et inconvénients, comme on le fait pour l'amalgame. La profession est au courant de la recherche en cours pour trouver des matériaux de remplacement plus durables et il se peut que ceux-ci soient disponibles au cours de la prochaine décennie.

Source: ASSOCIATION DENTAIRE CANADIENNE

Devrais-je faire remplacer mes obturations à l'amalgame?

Remonter

Non. Ce n'est pas logique de remplacer les obturations à l'amalgame, parce que certains s'interrogent actuellement sur la toxicité possible du matériau. On peut cependant y songer pour les personnes qui sont sensibles à l'amalgame dentaire.

Source: ASSOCIATION DENTAIRE CANADIENNE

M'est-il possible de demander au dentiste d'employer un autre matériau que l'amalgame, si j'ai besoin de restauration dentaire?

Remonter

Oui. Les dentistes reconnaissent les préoccupations des patients quant au choix des matériaux de restauration ainsi que leur droit de choisir un matériau dentaire ou de refuser quelque matériau que ce soit pour le traitement. Il faut reconnaître, cependant, que le dentiste peut se préoccuper également de la rétention, de la durabilité ou de la solidité des autres matériaux pour certains procédés et vous conseiller de choisir l'amalgame. La décision, cependant, vous appartient.

Source: ASSOCIATION DENTAIRE CANADIENNE

Mon dentiste me recommande une obturation à l'amalgame, mais j'en désire une de couleur naturelle (ou vice versa). Quel choix ai-je? De plus, j'aimerais que mon dentiste utilise un laser au lieu d'un foret pour effectuer l'obturation. Est-ce possible?

Remonter

Vous et votre dentiste devez décider ensemble quel matériau d'obturation vous conviendra le mieux. Si vous désirez un matériau précis ou s'il en est un que vous ne voulez absolument pas, dites-le lui. Il saura vous conseiller et vous indiquer si le matériau que vous désirez fera l'affaire.

Les matériaux les plus fréquents pour restaurer (ou obturer) les dents sont l'amalgame (parfois appelé amalgame d'argent), la résine composite (parfois appelée résine plastique ou blanche), l'or, la céramique et l'ionomère de verre. Chacun de ces matériaux présente des avantages et des inconvénients. Certains peuvent mieux répondre à vos besoins que d'autres.

Tout dépend de la taille de la cavité à obturer et de l'endroit où elle se trouve. S'il s'agit d'une molaire, par exemple, comme l'obturation sera soumise à une force de mastication ou à une tension considérable, il faut un matériau solide. S'il s'agit des dents antérieures où la force de mastication est moindre et que les gens voient, mieux vaudra sans doute un matériau différent.

Par ailleurs, il y a de nouvelles et différentes façons de préparer une cavité en vue d'une obturation. Le laser est un outil plutôt nouveau en dentisterie. On l'utilise depuis plusieurs années sur les tissus mous comme les gencives.

Des dentistes ont commencé à s'en servir au lieu du foret pour enlever la carie des dents. Le laser est plus efficace pour les caries peu profondes. Au cours des prochaines années, sans doute sera-t-il perfectionné et plus de dentistes l'utiliseront-ils au lieu du foret.

L'abrasion par jet d'air est un autre moyen d'enlever la carie dentaire. Cette technique consiste à vaporiser un sable très fin et est surtout efficace pour les caries de surface. Si cette technique vous intéresse, téléphonez à votre société dentaire locale ou à des dentistes près de chez vous pour savoir qui l'utilisent.

Source: ASSOCIATION DENTAIRE CANADIENNE

Ma fille s'est fait placer des scellants il y a trois ans. Devrions-nous nous inquiéter des effets indésirables que pourraient causer le matériau utilisé?

Remonter

Non. La quantité de bisphénol A provenant des scellants dentaires a toujours été infime et limitée à quelques produits précis. En outre, cette infime exposition survient au cours des premières heures ou des premiers jours du placement, puis s'atténue rapidement à presque rien.

Source: ASSOCIATION DENTAIRE CANADIENNE

Comment un biberon peut-il exposer davantage mon enfant au bisphénol A qu'une substance placée dans sa bouche?

Remonter

L'exposition causée par les biberons est plus élevée parce que la préparation pour nourrissons est souvent mélangée à de l'eau bouillante. Il s'agit là d'une grande quantité de chaleur qui fait se dégager une plus grande quantité de bisphénol A. Ce type d'exposition à la chaleur ne se produit pas dans la bouche. En effet, une fois que le matériau dentaire est placé et durci, il devient très stable.

Source: ASSOCIATION DENTAIRE CANADIENNE

Pourquoi les dentistes ne peuvent-ils pas offrir un matériau entièrement sécuritaire?

Remonter

Les matériaux dentaires sont élaborés par les fabricants de produits dentaires et soigneusement régis par les règles et les règlements de Santé Canada. Ces matériaux, y compris les résines et les scellants, portent tous un risque minime.

Malheureusement, aucun matériau ne peut remplacer complètement une structure dentaire réelle. C'est pourquoi la prévention est si importante. En prenant bien soin de vos dents et en visitant le dentiste, vous pourrez conserver une bonne santé buccodentaire pendant toute votre vie.

Chaque fois qu'une intervention est nécessaire, il est important de disposer d'une variété d'options, étant donné qu'aucun matériau ou traitement n'est susceptible d'être la solution idéale pour tout le monde et pour toute fin. Vous et votre dentiste devez prendre ensemble les décisions qui vous conviennent le mieux ou qui conviennent le mieux à votre enfant.

Source: ASSOCIATION DENTAIRE CANADIENNE

Qu'est-ce que le fluorure?

Remonter

Le fluorure est un minéral qu'on trouve dans la terre, l'eau (eau douce et eau salée) et divers aliments.

Source: ASSOCIATION DENTAIRE CANADIENNE

Comment le fluorure aide-t-il à prévenir la carie?

Remonter

Le fluorure exerce un effet favorable sur la santé buccodentaire en rendant les dents plus résistantes à la carie. Le fluorure peut également aider à prévenir les caries, voire supprimer celles qui sont apparues.

Source: ASSOCIATION DENTAIRE CANADIENNE

D'où provient le fluorure qui aide à prévenir la carie?

Remonter

Pour de nombreux Canadiens, le fluorure se trouve dans les eaux potables publiques, offrant ainsi une protection à tous les membres de la communauté. Des dentifrices et des rince-bouche fluorurés sont offerts sur le marché, et votre dentiste peut vous fournir des produits fluorurés tels que des gels et des vernis.

Source: ASSOCIATION DENTAIRE CANADIENNE

Qu'est-ce que la fluorose dentaire?

Remonter

La fluorose dentaire change l'apparence des dents et est causée quand des quantités de fluorure plus élevées qu'optimales sont ingérées durant la petite enfance. Sous sa forme la plus légère et la plus fréquente, la fluorose altère l'apparence des dents des enfants sur lesquelles on aperçoit de petites taches blanches.

Source: ASSOCIATION DENTAIRE CANADIENNE

La fluorose dentaire est-elle un sujet de préoccupation au Canada?

Remonter

Selon l'Enquête canadienne sur les mesures de la santé 2007-2009, la fluorose dentaire n'est pas un sujet de préoccupation pour la vaste majorité des enfants (84 %). Certains enfants (16 %) sont atteints de formes de fluorose légère que souvent ni les enfants ni les parents ne remarquent.

Source: ASSOCIATION DENTAIRE CANADIENNE

Dois-je utiliser un dentifrice fluoruré pour mon enfant?

Remonter

Chez les enfants de zéro à trois ans, l'usage de dentifrices fluorurés sera déterminé en fonction du niveau de risque. À cette fin, les parents devraient consulter un professionnel de la santé pour déterminer si l'enfant de moins de trois ans présente un risque de carie dentaire. Si un tel risque existe, les dents de l'enfant devraient être brossées par un adulte en utilisant une très faible quantité de dentifrice fluoruré (quantité correspondant à la taille d'un grain de riz). Il a été établi que l'utilisation d'une faible quantité de dentifrice fluoruré permet d'atteindre un équilibre entre les bienfaits du fluorure et le risque de fluorose. Si on ne considère pas que l'enfant est à risque, les dents devraient être brossées par un adulte, uniquement avec une brosse à dents et de l'eau.

Les enfants de trois à six ans ne devraient utiliser qu'une faible quantité (portion de la taille d'un pois vert) de dentifrice fluoruré. Les enfants dans ce groupe d'âge devraient se brosser les dents avec l'aide d'un adulte.

Source: ASSOCIATION DENTAIRE CANADIENNE

Pourquoi dois-je surveiller ou aider mon enfant pour le brossage de ses dents?

Remonter

Les jeunes enfants ont tendance à avaler le dentifrice en se brossant les dents, ce qui peut augmenter leur exposition au fluorure et contribuer au développement de la fluorose dentaire. C'est pourquoi il convient de les aider ou de les superviser pour le brossage des dents. L'adulte doit s'assurer qu'une quantité appropriée de dentifrice est utilisée, que l'enfant crache le dentifrice au lieu de l'avaler et que ses dents sont bien nettoyées.

Source: ASSOCIATION DENTAIRE CANADIENNE

Comment savoir si mon enfant est bien protégé avec du fluorure?

Remonter

Votre dentiste est en mesure d'évaluer le risque que court votre enfant de développer des caries et de vous conseiller touchant le taux approprié de fluorure pour le protéger.

Source: ASSOCIATION DENTAIRE CANADIENNE

Les maladies des gencives sont-elles fréquentes?

Remonter

Elles sont très fréquentes. Au Canada, les maladies de gencive affectent sept personnes sur dix, à un moment ou l'autre de leur vie. C'est le problème buccodentaire le plus répandu. Elles peuvent se développer pratiquement sans douleur jusqu'à ce qu'apparaisse le véritable problème. Voilà pourquoi c'est si important de les prévenir et de les empêcher de s'aggraver.

Source: ASSOCIATION DENTAIRE CANADIENNE

50. Comment les maladies de gencive commencent-elles?

Remonter

Les affections de la gencive commencent lorsque la plaque adhère à la partie visible du sillon gingival ou en dessous. Si on ne l'enlève pas quotidiennement en se nettoyant les dents avec la brosse et la soie dentaire, la plaque durcit et forme du tartre, ce qui facilite l'infection bactérienne au point d'attache. Au début, l'affection dentaire s'appelle gingivite.

La gencive peut prendre une teinte rougeâtre, mais il se peut que vous ne ressentiez rien. La gingivite s'aggravant, des poches d'infection se forment. On peut remarquer un certain gonflement des gencives et il se peut que celles-ci saignent un peu quand vous vous brossez les dents, mais toujours sans douleur. Avec le temps, l'infection détruit le tissu gingival et, éventuellement, vous risquez de perdre une ou plusieurs dents.

Source: ASSOCIATION DENTAIRE CANADIENNE

Comment puis-je prévenir les maladies de gencive?

Remonter

Voici la clé. Le facteur le plus important de la lutte contre les maladies de gencive, c'est la prévention. L'essentiel, c'est de garder vos dents et vos gencives propres. Brossez-vous les dents comme il faut au moins deux fois par jour et nettoyez-les avec la soie dentaire au moins une fois par jour.

La bonne technique pour se nettoyer les dents avec la brosse et la soie dentaire est aussi importante que la fréquence des soins. Consultez régulièrement votre dentiste pour recevoir un nettoyage professionnel, vous faire examiner la bouche et éradiquer tout début d'affection des gencives.

Source: ASSOCIATION DENTAIRE CANADIENNE

Comment savoir si je me nettoie correctement les dents avec la brosse et la soie dentaire?

Remonter

La brosse à dents : Brossez-vous les dents doucement, en portant attention à la jonction entre les dents et les gencives. Nettoyez toutes les faces des dents. Servez-vous de l'extrémité de votre brosse pour nettoyer les dents antérieures, en haut et en bas.

La soie dentaire : Prenez une longueur de soie dentaire d'environ 45 cm et enroulez-la aux majeurs. Prenant à chaque fois une section propre, entourez chaque dent avec le fil en formant un C, puis frottez la dent deux ou trois fois, à partir de la base. Répétez la technique à chaque dent.

Source: ASSOCIATION DENTAIRE CANADIENNE

Dois-je vraiment aller chez le dentiste tous les six mois? Ai-je besoin de radiographies chaque fois?

Remonter

La fréquence de vos visites dépend de vos besoins dentaires. Le but de l'examen est de déceler les petits problèmes tôt. Pour la plupart des gens, un examen tous les six mois suffit. Votre dentiste vous guidera suivant votre hygiène dentaire personnelle, vos besoins de prévention ou de traitement, l'accumulation de tartre sur vos dents, etc.

Posez-vous les questions suivantes :

  1. Est-ce que j'utilise la soie dentaire tous les jours?
  2. Est-ce que je me brosse les dents deux fois par jour avec un dentifrice fluoruré et est-ce que je suis les instructions de mon dentiste sur la façon de les brosser correctement?
  3. Mon alimentation est-elle bien équilibrée, comprend-elle des aliments des quatre groupes, et est-ce que je surveille ma consommation de sucreries et d'aliments collants?
  4. Est-ce que je fume?
  5. Ai-je déjà eu des caries ou la maladie des gencives?
  6. Ma santé est-elle bonne en général?

Tous ces facteurs influent sur votre santé buccodentaire. Les réponses à ces questions vous aideront, vous et votre dentiste, à déterminer le nombre de visites dont vous avez besoin pour des examens. Il est bon d'observer que vous ne devriez pas déterminer vos besoins dentaires d'après la couverture de votre régime de soins dentaires.

Ai-je besoin de radiographies chaque fois?

La fréquence à laquelle vous avez besoin de radiographies dépend également de votre état de santé buccodentaire. Un adulte en bonne santé qui n'a pas eu de caries ou d'autres problèmes depuis quelques années n'a probablement pas besoin de radiographies à chaque rendez-vous.

Cependant, si votre situation dentaire est moins stable et que votre dentiste doit surveiller vos progrès, il est possible que vous ayez besoin de radiographies plus souvent. Si vous ne savez pas pourquoi telle radiographie est prise, il n'y a aucun mal à le demander. Rappelez-vous que les radiographies dentaires émettent des rayons très faibles et que, pour votre dentiste, elles sont un outil essentiel pour s'assurer que les petits problèmes n'en deviennent pas des grands.

Source: ASSOCIATION DENTAIRE CANADIENNE

Est-il nécessaire que mon dentiste porte des gants et un masque, et comment puis-je savoir s'il utilise des instruments propres?

Remonter

Votre santé est très importante pour votre dentiste. L'un des moyens qu'il prend pour vous aider à garder votre santé est de prévenir que des microbes se répandent. L'un des meilleurs moyens auxquels il a recours est d'utiliser une protection contre les bactéries comme des gants et un masque.

Votre dentiste et d'autres membres de l'équipe dentaire se lavent aussi les mains régulièrement. De plus, ils stérilisent l'équipement utilisé au cabinet et nettoient les meubles et les appareils dans les salles d'examen. On appelle ces mesures des "précautions standard", ce qui veut dire que tous les patients sont traités de la même façon parce qu'ils ne savent pas toujours s'ils sont malades. Il vaut toujours mieux prévenir que guérir.

Si vous désirez savoir comment ces mesures sont appliquées chez votre dentiste, demandez-lui comment il procède. Les dentistes préfèrent pouvoir dissiper les sujets d'inquiétude de leurs patients que de les voir quitter leur cabinet avec des questions sans réponse. Une fois que vous connaîtrez le travail accompli pour rendre le cabinet propre et sûr, vous serez rassuré.

Il est bon d'observer que, même si des précautions standard sont prises, il est toujours important de faire part à votre dentiste des changements dans votre état de santé. Ceci l'aidera à vous suggérer les bons choix de traitement pour vous.

Source: ASSOCIATION DENTAIRE CANADIENNE

Quand dois-je amener mon enfant chez le dentiste pour la première fois?

Remonter

Il importe que le soin des dents commence tôt si vous voulez que votre enfant apprenne que les visites chez le dentiste font partie des soins de santé réguliers. D'abord, vous devez choisir un dentiste qui convient à ses besoins. Ce peut être le vôtre ou un qui se spécialise dans le soin des enfants (appelé un pédodontiste).

Une fois que vous en avez choisi un, téléphonez à son cabinet pour savoir à quel âge il préfère recevoir les enfants pour la première fois. L'ADC encourage, dans les 6 mois suivant l'éruption de la première dent ou à l'âge d'un an, l'évaluation des jeunes enfants par un dentiste.

Il est important que la première visite soit une expérience agréable pour votre enfant. C'est là une des raisons pour laquelle il vaut mieux visiter le dentiste avant qu'un problème ait lieu. Cependant, si vous soupçonnez un problème, amenez votre enfant chez le dentiste sans délai, quel que soit son âge.

Si vous-même appréhendez le dentiste, demandez à votre conjoint ou à un autre membre de votre famille de se charger du rendez-vous. Si votre enfant sent que vous n'êtes pas à l'aise, sans doute le sera-t-il également. Lorsque vous lui parlez de la visite chez le dentiste, expliquez-lui ce qui se passera sans ajouter des "n'aie pas peur" ou "ça ne fera pas mal".

Assurez-vous de commencer tôt les soins réguliers d'hygiène dentaire à domicile. Commencez par nettoyer la bouche de votre enfant à l'aide d'un bout de tissu souple et humide avant que ses dents apparaissent et poursuivez avec une brosse à dents douce une fois que la première a poussé. Limitez le nombre de sucreries que vous donnez à votre enfant et, dès le début, préférez des aliments sains.

Source: ASSOCIATION DENTAIRE CANADIENNE

Pourquoi mon dentiste n'accepte-t-il pas simplement d'être payé par ma compagnie d'assurance? / Je ne possède pas d'assurance dentaire et je n'ai pas les moyens d'aller chez le dentiste. Que puis-je faire et pourquoi les soins dentaires coûtent-ils si cher?

Remonter

Offerts par de nombreux employeurs, les régimes de soins dentaires vous aident à payer vos traitements dentaires. La plupart des Canadiens jouissent de tels régimes, et les compagnies «d'assurance» qui les offrent sont réellement des assureurs. Elles indemnisent les patients en fonction du taux de couverture déterminé par leurs employeurs.

Quand vous rendez visite au dentiste, il appartient à celui-ci de dresser un plan de traitement en fonction de vos besoins buccodentaires. Or, vos besoins peuvent différer de ce qui est couvert par votre régime de soins dentaires, et vous avez le droit d'accepter ou de rejeter tout traitement proposé.

Cependant, votre décision ne doit pas être prise en fonction des couvertures prévues par votre régime. Lorsque vous acceptez le traitement proposé, vous avez l'obligation de le payer. Pour sa part, votre assureur est tenu de vous rembourser tout montant couvert par votre régime.

Bon nombre de dentistes sont disposés à communiquer avec l'assureur d'un patient en son nom afin de savoir si un traitement est couvert. Le patient est tenu de payer toute partie non couverte du traitement, et le dentiste peut lui offrir un mode de paiement pouvant l'aider.

Si vous ne possédez pas un régime de soins dentaires et n'avez pas les moyens de régler votre facture en un seul paiement, renseignez-vous auprès de votre dentiste au sujet des modes de paiement possibles.

Si vous n'avez pas les moyens de vous offrir des soins, même avec un mode de paiement, veuillez joindre un des organismes suivants le plus près de chez vous :

  1. une agence de services sociaux pour savoir si vous êtes admissible à des soins dentaires financés par le gouvernement
  2. une faculté de médecine dentaire où des étudiants de cycle supérieur offrent des traitements à prix réduit

Les services dentaires peuvent sembler dispendieux. Au Canada, comme nous n'avons pas à payer directement quand nous rendons visite à un médecin ou allons à l'hôpital, nous ne nous rendons pas compte du coût élevé associé à la prestation des services de santé. Outre le salaire des employés, le prix de l'équipement et les autres frais d'exploitation, les frais généraux sont élevés pour les dentistes.

Heureusement, vous pouvez éviter les soins dentaires coûteux en vous brossant les dents, en utilisant la soie dentaire et en rendant régulièrement visite au dentiste pour un examen. Les examens réguliers coûtent quelque chose, mais moins que la correction de problèmes dentaires sérieux dus à la négligence.

Source: ASSOCIATION DENTAIRE CANADIENNE

Quelle est la différence entre le blanchiment que je peux faire à domicile avec un produit acheté en magasin et le blanchiment que fait mon dentiste?

Remonter

Les dentistes effectuent ce qu'il est convenu d'appeler le blanchiment des dents «non vitales» depuis de nombreuses années. Le blanchiment des dents non vitales se fait sur des dents endommagées et noircies ayant fait l'objet d'un traitement de canal.

Le blanchiment des dents "vitales" se pratique sur des dents saines, et c'est une procédure qui gagne en popularité depuis quelques années. Elle peut être effectuée chez le dentiste ou celui-ci peut montrer au patient comme l'effectuer chez lui. Par ailleurs, on trouve de nombreux produits de blanchiment chez les marchands.

Les produits offerts ne sont pas tous pareils et ne donnent pas tous les mêmes résultats. En outre, les différents produits, y compris ceux qu'utilisent les dentistes, peuvent présenter divers risques et effets secondaires.

En voici un aperçu :

Les dentifrices blanchissants comprenant des ingrédients abrasifs ne sont nullement des produits de blanchiment, leur action s'exerçant uniquement sur les taches à la surface des dents. On les vend dans de nombreux magasins.

Certains dentifrices blanchissants contiennent un ingrédient chimique (ou «agent de blanchiment») qui entraîne une réaction chimique rendant les dents plus claires. En général, ils contiennent très peu d'"agent de blanchiment" et ne blanchissent pas les dents aussi bien que des produits plus puissants, mais ils ont moins d'effets secondaires. On s'en sert comme les dentifrices ordinaires en se brossant les dents, puis en se rinçant la bouche.

Les trousses de blanchiment vendues en magasin comprennent des produits qui demeurent en contact avec les dents plus longtemps que les dentifrices et qui contiennent un «agent de blanchiment» plus puissant. Ces produits n'offrent pas la protection supplémentaire que vous obtenez chez le dentiste alors qu'il surveille tout effet secondaire. De plus, ils sont présentés avec une gouttière à taille unique servant à contenir l'«agent de blanchiment» et susceptible de laisser couler le produit chimique dans la bouche.

Les dentistes peuvent se servir de produits avec un «agent de blanchiment» plus puissant, mais ils donnent aux patients des instructions précises à suivre. De plus, ils sont formés pour déceler et traiter les effets secondaires que les patients signalent parfois pendant le blanchiment. Et s'il faut une gouttière pour appliquer l'«agent de blanchiment», les dentistes en offrent une sur mesure. Parce que les produits utilisés par les dentistes sont puissants, ils donnent généralement de meilleurs résultats.

Il est bon pour les patients de savoir que le recours à des produits de blanchiment peut, à long terme, rendre les dents sensibles ou les endommager par abrasion.

Source: ASSOCIATION DENTAIRE CANADIENNE

Communication par l'image Agence Web Communication par l'image
Accueil Services offerts Financement Notre équipe Dre Émilie Vachon La clinique Saviez-vous que? Contact